Stari Ras

Sur une colline appelée Gradina, à proximité de Novi Pazar, se dresse la forteresse du XIIème siècle appelée Stari Ras (Vieux Ras). Construite pour défendre la capitale du même nom, elle témoigne de l’émergence, du développement et de la consolidation du premier État serbe.Le complexe monastique abrite trois sites archéologiques : le fort de Gradina, la grotte avec le monastère de Saint Archange et les installations de Pazarište (ou Trgovište).

La plus ancienne construction militaire de l'État médiéval serbe de Ras fut bâtie en forme de quadrilatère irrégulier. Sur ses larges remparts de pierre concassée et de mortier, se trouvait un sentier où se promenaient les souverains serbes.
L’intérieur de la forteresse était accessible par les portes ouest et sud. Dans la partie sud se trouvait la tour centrale de huit mètres de diamètre, tandis que la porte principale était protégée par deux tours de dimensions différentes. La porte ouest fut fermée au XIIème siècle lorsque Ras devint le centre de l'État serbe et fut remplacée par une nouvelle porte placée près de la tour principale.
Sous la forteresse est situé un monastère troglodytique avec une église qui conserve des fragments de fresques datant du XIIIème siècle et des manuscrits du XVIème et dème XVIIIe siècle. On dit souvent que le célèbre "Évangile de Vukan" a été écrit ici, un manuscrit illustré qui est l'un des plus anciens écrits documentaires serbes.
Aux alentours du Vieux Ras, à Pazarište, des vestiges d’un habitat datant de deux périodes ont été découverts. Les ruines de maisons en bois sont plus anciennes et datent du XIVème siècle, tandis que des vestiges plus jeunes sont datés du XVIIème siècle. C’est l'époque de la domination turque où un grand nombre de bâtiments en pierre ont été construits, et dont les restes sont encore visibles sur le site. Les restes d’une église, de nécropoles et d'autres bâtiments indiquent l’existence d’un centre spirituel important dans toute la zone de Pazarište au XIIème siècle.
La forteresse du Vieux Ras, avec les monastères médiévaux de Sopoćani et de Đurđevi Stupovi et l'église Saint-Pierre, a été inscrite sur la Liste du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO portant le nom commun de Vieux Ras avec Sopoćani. 

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie