Diana

Les projets de construction de l'empereur Trajan ont été durables et louables. L’empereur Trajan est connu pour ses prouesses architecturales résistantes à l’épreuve du temps.
Dans le cadre des préparatifs pour la guerre contre les Daces, Trajan a tracé une route entre les hautes roches près du Danube et a construit un pont sur ce grand fleuve européen. Afin de permettre la navigation sans perturbation le long du Danube il a fait creuser le canal de Sip en l’année 101. 

Afin de contrôler au mieux l’entrée, la sortie et la navigation des navires le long de la gorge de Djerdap il a édifié la forteresse Diana sur un haut rocher au-dessus du Danube.
La forteresse a été érigée sur le site d’une ancienne forteresse de terre et de bois au moment de l'arrivée des premières formations militaires dans ces régions au début du 1er siècle.

Là se développait une activité économique et commerciale dynamique. De nombreuses statues de marbre et de bronze, ainsi que des objets du quotidien étaient transportées par des navires qui arrivaient dans le port et sur le quai à côté de la forteresse. Afin de protéger une partie de la rive, à la fin du IIIème et au début du IVème siècle, des remparts ont été rajoutés à la structure d'origine qui descendait vers le Danube à partir des fronts nord-ouest et nord-est donnant ainsi à la forteresse sa forme définitive.
La forteresse Diana a joué un rôle important dans la défense de l'empire et le contrôle de la navigation sur le Danube jusqu'au milieu du Ve siècle, lorsque les Huns l’ont détruit.
La forteresse fut reconstruite par l'empereur Justinien Vers l’an 530 mais sa "seconde vie" fut malheureusement de courte durée. Au temps des incursions des Avares-Slovènes à la fin du VIème et au début du VIIème siècle, la forteresse a finalement été détruite. Des parties de structures comportant une apside, la caserne militaire ainsi que d'autres installations militaires situées à l'intérieur des murs du fort ont été conservées.
Dans la partie centrale du fort restent les vestiges du principium (place centrale) avec le portique, ainsi que des vestiges du sanctuaire, des cryptes et une partie de la nécropole à l'extérieur des remparts.
Terminer la Visite de la forteresse Diana en visitant le reste de l'ancienne ville antique de Zijan située à l'ouest de la forteresse en direction du lit du Danube. 

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie