Sirmium

Sous ses pavés et ses places, la ville de Sremska Mitrovica au nord de la Serbie, cache les vestiges de la ville antique de Sirmium. Important centre commercial et l’une des capitales de l’empire, Sirmium est  le lieu de naissance de cinq empereurs romains : Trajan Dèce, Aurélien, Probus, Maximien Hercule et Gratien. Cette ville romaine jadis puissante, fondée au Ier siècle, a accueilli de nombreux empereurs romains de passage dans la région, comme Domitien, Marc Aurèle, Septime Sévère, Maximin le Thrace, Claude II le Gothique, Probus et Dioclétien.

La ville a atteint son apogée au IIIe siècle de notre ère, quand elle a été proclamée l’une des quatre capitales de l’Empire romain. Dans le site archéologique vous pouvez voir les vestiges du palais impérial et du cirque avoisinant (hippodrome), unique de ce type en Serbie,  et éprouver, pour un instant au moins, la vie dans la Rome ancienne.
La ville était protégée par de puissants remparts, et les mosaïques riches en couleurs  rappellent le luxe dont jouissaient les empereurs romains. Des restes du système de chauffage qui ont été découverts au-dessus de chaque pièce du palais témoignent du niveau de développement technique des anciens Romains.   
Le palais était partagé en deux parties, la première étant réservée au travail officiel et la seconde, la mieux conservée des deux, servant de résidence. Dans le cirque,  pendant romain de l’hippodrome grec et dont les vestiges ont été découverts non loin du palais, se déroulaient des courses hippiques. Cet espace était aussi utilisé  pour les apparitions cérémonielles de l’empereur devant le peuple.
Les fragments des mosaïques trouvés sur la localité  étaient faits de pierre venue d’Asie mineure, de Malte, de Grèce et d’Italie. Les motifs dominants des mosaïques sont floraux et géométriques, et une mosaïque représentant le dieu Mercure se distingue comme étant la seule qui soit figurative.   
À part le palais impérial et le cirque, à Sirmium, vous pouvez aussi voir les vestiges des thermes de Licinius, des villas luxueuses, mais aussi des immeubles à plusieurs étages connus sous le nom d’insulae.
Plus tard, Sirmium devint un des centres du christianisme. Au cœur de la ville, les restes préservés d’une basilique chrétienne sont  une relique de l’époque du développement ultérieur de la ville, qui a vécu sa chute définitive suite à l’arrivée des Huns, des Goths et des Gépides.
En l’honneur du riche patrimoine romain de la ville de Sirmium, se tient chaque année un festival de l’art oratoire sur les vestiges du quartier artisanal de l’époque romaine .

 

Info: Palais impérial Sirmium        

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie