Mediana

Dans l'ancien Naissus (maintenant Nis), lieu de naissance de l'empereur romain Constantin 1er, en début du IVe siècle a été construite la somptueuse cité de Mediana.
Dans cette banlieue élégante, les empereurs romains passaient leur temps à jouir du luxe de leur palais, de thermes spacieux et des délicieux vins entreposés dans les caves des environs. Dans les bâtiments résidentiels du IVème siècle après JC, résidait Constantin le Grand et ses héritiers. 

Aujourd'hui les traces qu’ils ont laissées sont des témoignages discrets de la vie de la stratela plus riche de la population de cette époque. Grâce à un emplacement favorable près de la rivière et des sources thermales, les habitants disposaient d’un accès facile à l'eau qui était amenée par des aqueducs jusqu’à une tour d’eau puis par des canaux vers les palais, les termes et les autres bâtiments dont on peut voir les vestiges aujourd'hui encore.
La richesse des habitants de Median à cette époque est évoquée par de nombreuses mosaïques et fresques découvertes dans plus de 80 luxueux édifices présents sur le site. Les murs et les sols anciens, décorés de mosaïques, attirent l'attention de par leurs couleurs et la beauté de leur composition.
À l’endroit où se trouvait autrefois la villa centrale d’une superficie de 6 000 mètres, vous verrez les vestiges des termes et des greniers ainsi que l’ensemble du système d’alimentation en eau. À proximité immédiate vous trouverez les vestiges d’une villa à péristyle, un hall entouré de piliers et de mosaïques en pâte de verre dorées. Les vestiges de deux églises chrétiennes sont situés à l'est de la villa, et non loin d’elle se trouvent les vestiges d’une caserne militaire ainsi que des caves à vin, lieux ou se fournissaient en vin les empereurs romains.
À la fin du IVème siècle, Mediana fut gravement endommagée par un incendie et fut ensuite démolie lors d’un raid proféré par les Huns en 441. La cité a été rapidement restaurée, mais elle n'a jamais retrouvé sa lueur d’antan. Les bâtiments aux dimensions modestes et aux matériaux médiocres construits aux Vème et VIème siècles ne pouvaient se mesurer aux palais luxueux dans lesquels vivaient à l’époque les empereurs romains. Au début du VIIIème siècle lors de l’intrusion des Avars et des Slaves, les derniers habitants quittent Mediana.
Lorsque vous aurez visité les vestiges des remparts, des mosaïques et des figures de marbre sur le site, vous pouvez poursuivre vos recherches sur la culture romaine au Musée national de Niš, où sont gardés de nombreux artefacts trouvés à Mediana, tels que des sculptures, des pièces de monnaie, les reste des portes en bronze ... Vous pouvez également voir des artefacts au Musée Mediana se trouvant directement sur le site archéologique.

Info: Musée national de Niš

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie