Forteresse de Belgrade

Au cœur même de la capitale serbe à l'embouchure de la Save et du Danube a été édifiée la magnifique forteresse autour de laquelle l'actuelle Belgrade s’est développée.

Sur cet endroit stratégique, les Celtes ont édifié une première fortification importante. Au IIe siècle après JC fut érigé à cet endroit un camp militaire permanent de la IVème légion romaine de Felix Flavie. La forteresse de Belgrade a été réduite à néant puis reconstruite à plusieurs reprises. Occupée également par les Byzantins, les Hongrois et les rois Serbes pendant des siècles, les Turcs et les Austro-hongrois ont combattus pour sa prise pendant des siècles.
L'histoire turbulente de la fortification a laissé des traces sur son architecture avec par exemple les murailles romaines surmontées de remparts serbes, sur lesquels reposent des fortifications turques et autrichiennes.
La forteresse de Belgrade a connu un véritable essor au 15ème siècle, sous le règne de l'empereur Stefan Lazarevic, lorsque Belgrade fut renforcée par des murs dans la ville haute et dans la ville basse.
Dans la ville haute se trouvent les remparts construits sur les fondations du Castrum romain, en plus de d’autres aménagements comme la porte de Despot avec la tour de Dizdar ainsi que la porte Zindan utilisés comme prisons par les Ottomans. L’attention des visiteurs se porte souvent sur la turbe de Damat Ali Pacha, l’un des rares exemples d’architecture islamique à Belgrade, ainsi que sur la tour Sahat et son horloge de 27 mètres de haut se distinguant par ses nombreux éléments baroques.

Le style baroque est aussi visible sur la porte richement décorée de Charles VI dans la ville basse. Dans cette partie se trouve également la tour Nebojša, une tour à canons bien préservée, érigée au XVe siècle pour protéger l'entrée du port. Au fil du temps, la tour a été transformée en prison où étaient incarcérés de nombreux rebelles et combattants serbes opposés aux Ottomans, ainsi que le célèbre révolutionnaire grec et poète Rigas de Ferre, lieu où il est décédé. Des concerts et autres manifestations culturelles ont lieu dans le grand entrepôt de poudre à canon du 18ème siècle, l'actuel Barutana.
À l'intérieur de la forteresse se trouve le grand parc Kalemegdan, lieu de promenade préféré des Belgradois et de ses visiteurs. C’est sur ce plateau que se déroulaient généralement les batailles, et c’est de là qu’est tiré le nom du parc : Kale (signifiant la ville en turque) et Megdan (signifiant le champ de bataille).
Dans ce parc spacieux, il y a beaucoup d’activités possibles pour ses visiteurs. Les amateurs d'art ne doivent surtout pas manquer le pavillon artistique "Cvijeta Zuzorić" ainsi que le pavillon de la musique, tandis que les amateurs d'animaux apprécieront la visite du zoo.
A Kalemegdan se trouve également le musée militaire avec de nombreuses pièces exposées, tandis que le musée d'histoire naturelle est situé dans l'ancien bâtiment de la garde.
Des aires de jeux pour enfants, des terrains de sport ainsi que des restaurants embelliront votre promenade dans cette fascinante forteresse.

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie