Les « Prerasts » du canyon de la Vratna

La rivière Vratna a creusé son cours en Serbie orientale en créant sur sa route vers le delta du Danube des gorges et des canyons à couper le souffle. Mais ce n’est pas ce qui l’a fait connaître parmi les amoureux de la nature.

En l’occurrence, le cours tenace et sinueux de la rivière Vratna a creusé un chemin à travers la pierre qu’elle rencontrait, en formant sur son passage des grottes dont les voûtes se sont effondrées avec le temps. C’est ainsi que sont apparus des monuments naturels – les « prerasts »- qui se présentent comme des ponts de pierre insolites.
Le long du cours de la rivière se distinguent trois ponts – le Pont Sec, le Grand Pont et le Petit Pont qui font tous les trois partie des plus grands et plus hauts ponts naturels d’Europe. Le moment idéal pour les découvrir est l’automne lorsque l’abondante végétation se dénude pour offrir une vue dégagée sur ces géants de pierre.
Un sentier balisé qui part du monastère Vratna et grimpe à travers une forêt luxuriante y conduit. Après à peine une vingtaine de minutes de marche on arrive au Petit Pont. Malgré son nom, il se distingue par un arc qui mesure jusqu’à 34 mètres et comme le Grand Pont, il porte aussi le nom du portail du Monastère.
On peut même monter sur le pont et jeter un regard sur le paysage environnant depuis un très intéressant point de vue.
Finalement, après plus de deux heures de marche à travers le canyon, on arrive au pont Sec. Il s’est formé à l’endroit où la Vratna est asséchée pendant l’été et c’est de là qu’il tire son nom. C’est le plus jeune des trois mais le plus grand défi à l’exploration.
Il faut souligner que des grottes inexplorées dont on ne pourra apprécier les beautés que plus tard se trouvent dans son voisinage.

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie