Colline de Titel

La colline de Titel brise la continuité harmonieuse de la plaine de Voïvodine en s’étendant le long de la rive droite du cours inférieur de la Tisa, non loin de sa confluence avec le Danube.   
Vous serez surpris au premier coup d’œil de voir une telle élévation au milieu de cette plaine fertile. Avec une altitude moyenne de 120 mètres et une longueur de 18 kilomètres, ce plateau de lœss représente un espace extrêmement important, mais aussi un site naturel dont la visite vous plaira énormément.  

Le monde végétal de la colline de Titel est composé de plus de cinq cents espèces dominées par l’iris nain, l’Adonis de printemps, ainsi que par l’oignon violet foncé qui est en danger d’extinction. En vous promenant vous trouverez souvent des plantes médicinales ou aromatiques comme la millefeuille, la guimauve officinale et la camomille sauvage.  Les flancs abrupts de la colline sont “décorés” par des colonies de lichens que l’on ne trouve que dans trois endroits en Europe.   
Les amateurs des champignons ne seront pas déçus non plus car la colline de Titel est aussi l’habitat de la morille steppicole et de d’autres espèces rares caractéristiques des steppes.Presque deux cents espèces d’oiseaux, parmi lesquels les rapaces comme le faucon sacre, l’aigle impérial et différentes espèces d’hiboux, dont la plus connue est le hibou moyen-duc, habitent et se reproduisent dans cette réserve.
Si vous avez de la chance, vous rencontrerez pendant votre séjour le souslik d’Europe, une espèce globalement en danger mais protégée qui a trouvé son habitat sur les versants de la colline de Titel, ainsi que sur les pâturages entre Vilovo et Lok. Cette région est aussi habitée par de nombreuses espèces de reptiles.
Vous pouvez enrichir votre séjour dans la réserve en visitant des monuments historiques dont le plus connu est la nécropole de l’âge de bronze et de l’âge de fer sur le site de Feudvar à Mosorin. Sur la colline même on trouve également des monuments romains du IIème siècle avant J-C.
Cette région est aussi connue pour ses oubliettes (lagumica), des maisons creusées dans le lœss sur la périphérie de la colline. Aujourd’hui on ne peut en voir que quelques-unes, utilisées par les habitants locaux comme débarras ou cave à vin, tandis que la plupart ont été recouvertes à cause des érosions de la colline. 
Les restaurants sur la Tisa invitent tous les visiteurs à terminer leur séjour dans cette région en dégustant de délicieuses spécialités à base de poisson. Si vous aimez les grillades, goûtez la spécialité locale « l’épée d’Attila », nommée d’après le conquérant hunnique qui aurait prétendument perdu sa vie aux pieds de la colline.

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie